micro adventure

Faisons connaissance avec la micro-aventure

Les agences de tourisme ne cessent de rechercher des destinations intéressantes, bien souvent dans des contrées lointaines. Pourtant, en France, il existe des endroits qui ne demandent qu’à être découverts, et souvent ils se trouvent à proximité de notre lieu de résidence. Longtemps associé au mouvement hippie des années 70-80, l’aventure a eu un second souffle grâce aux entrepreneurs et startupers. Ces derniers ont su capter le besoin d’évasion chez les sédentaires et ont trouvé la formule de micro-aventure pour faire du tourisme et qui, certainement, marquera la tendance en 2020. Ses atouts sont innombrables.

Un tourisme de proximité

La micro-aventure est un nouveau concept de tourisme de proximité, avec des risques calculés et un goût prononcé pour l’aventure à petit prix, en vogue chez les citadins. L’idée est de s’offrir un challenge dépaysant et sportif à la fois, avec, au mieux, une montée d’adrénaline, tout en respectant l’environnement. D’une manière plus explicite, refuser le tourisme de masse et goûter au tourisme écologique, non loin de chez soi, et en utilisant des modes de transport inédits. Les adeptes de la micro-aventure veulent redonner une nouvelle signification au voyage en y incluant une dose calculée d’inconnus et une tendance nette à faire de belles photos pour les à poster sur les réseaux sociaux.

L’apport des professionnels du métier

La randonnée est de retour. Les guides et médias on line travaillent en étroite collaboration avec les offices de tourisme de France. Ils proposent à leurs abonnés, à majorité parisiens des guides de micro-aventure avec des hébergements insolites, allant des gîtes jusqu’aux cabanes perchées sur des supports inattendus. Il faut savoir que la micro-aventure tient compte des facteurs nature, découverte culturelle, sports extrêmes et bien d’autres. Ainsi, il est possible de l’adapter suivant le profil des aventuriers.

Des exemples pertinents

Le micro-aventurier parisien choisira par exemple de faire une descente de 50 km sur la Seine en choisissant le paddle comme moyen de transport. A priori l’expérience n’est pas évidente, mais c’est ce qui fait son charme. Pendant cette micro-aventure à plusieurs et initiée par l’agence Chilowé, les participants ont pu combiner le sport à coup de pagaies avec un pique-nique convivial sur les berges de la Seine. Ils ont même pu se payer le luxe d’un camping à la sauvage sur une île isolée, non loin de Paris. Les incidents qui ont émaillé le voyage n’ont fait qu’apporter du piment et galvanisé le moral des aventuriers.

Pour ceux qui veulent passer une nuit dans un igloo, plus besoin de partir chez les Esquimaux. Avec la participation de la chaîne the Other Life, vous pourrez réaliser votre rêve dans les montagnes du Jura. Cerise sur le gâteau, il est possible de construire votre propre igloo avec des parpaings de neige. Il y aura probablement quelques couacs dans la réalisation de votre programme, mais ce n’est pas grave. Vous vivrez des instants inoubliables.

Si le style hippie vous branche avec le voyage dans un véhicule soixante-huitard, le pays basque peut vous offrir une virée de trois jours depuis Bayonne. Au programme : une baignade ou du surf sur la côte Atlantique sur les plages de Biarritz, Saint Jean de Luz. Ensuite, profiter des spécialités culinaires de l’arrière-pays. L’aventure continue sur le pic d’Arradov avec un apéro à 600 m d’altitude et une nuit à la belle étoile sur le toit du véhicule. Les exemples ne manquent pas, et le plaisir tiré de ces micro voyages assoit le succès de cette formule.