habitudes de voyage

Changez vos habitudes de voyage en 2020

Qu’on le veuille ou non, devant la multitude des publicités et autres promotions, on est tenté d’aller visiter les pays et lieux célèbres pour leur histoire, leur patrimoine culturel ou leur beauté. Ces lieux et endroits subissent un tourisme de masse qui a un impact certain sur l’écologie, à moyen et long terme, à l’exemple de Venise en Italie. Alors, soyons plus responsables et cherchons d’autres endroits où nos visites pourront apporter un impact positif aux populations locales, et d’autres horizons moins connus et moins visités pour mieux jouir de la vie réelle et des beaux espaces.

Prendre le temps voyager et d’apprécier la nature

Laissez de côté le style marathon du tourisme, c’est-à-dire, voir le plus de choses possibles dans un laps de temps court ou limité, pour profiter d’une promotion, et voyagez autrement. En voiture, même si c’est plus long que sur l’autoroute, prenez la nationale pour apprécier les paysages qui défilent et de s’arrêter pour mieux en jouir. Moins polluant, le train permet aussi d’admirer le paysage. Arrivé à destination, continuez dans la foulée pour découvrir les moindres recoins de la ville et ses alentours, à pied, à vélo ou en trottinette. Evidemment, cela peut demander du temps, mais avec une bonne organisation, vos vacances resteront des souvenirs mémorables. Jeunes retraités, profitez d’une année sabbatique pour réaliser vos rêves de voyage et de découvertes.

Nouer des liens plus étroits avec vos proches en les emmenant en voyage

C’est vérifié, les enfants ont plus d’affinité avec leurs grands-parents qu’avec leurs parents : ils sont plus coooool ! Ceci est expliqué par le fait que les parents travaillent tous les deux et ont souvent recours aux grands-parents pour les baby-sittings, pour chercher leurs enfants à la sortie de l’école, pour les promener au parc… Alors, pour changer et sortir de ce train-train, partez en vacances avec eux avec en perspective de longs moments d’intimité et d’échanges qui vont renforcer vos liens. Faites-les profiter de vos expériences et de vos conseils, sans cependant les barber !  Une autre occasion également de découvrir et apprécier ensemble la gastronomie locale.

Un voyage digital détox pour mieux se ressourcer

Grâce à la technologie, on est à l’ère du virtuel et plusieurs en sont dépendants, hélas. Il est devenu courant de voir des personnes, sans distinction d’âge, plonger leur nez dans leur smartphone ou tablette, dès qu’ils ont un moment libre, pour surfer, au point de ne plus avoir conscience de ce qui les entoure, même pendant les vacances ! Faites un break et partez pour un voyage digital detox, pour jouir totalement de la nature et réapprendre à vivre simplement, sans technologie de base. Vous apprécierez, en plus, les échanges avec la population locale. Il existe des endroits, où les acteurs du tourismes, conscients de cette addiction parfois nocive, proposent de hébergements où wifi et réseaux sociaux n’ont aucune prise. Ils représentent en plus, des destinations qui ne sont pas encore prises d’assaut par les touristes, surement à cause des 2 raisons citées plus haut.

D’autre part, certains endroits sont propices au voyage digital detox. On y oublie facilement internet et autre technologie, pour se ressourcer au contact d’une belle nature préservée : Gzira à Malte, Ninh Binh au Vietnam ou encore Erevan en Arménie ou Takamatsu au Japon. Au retour, vous rechignerez à vous remettre au virtuel ! Un petit conseil, profitez de cette période de confinement pour voir comment vous pourrez voyager autrement.