experience voyage

Ces expériences de voyage qui m’ont transformé

Voyager ne consiste pas seulement à s’évader pour fuir le stress généré par le rythme de la vie quotidienne. Le voyage n’est pas seulement synonyme de détente ou de ressourcement. Le but ne se limite pas à la découverte de nouveaux paysages. La pratique de cette activité qu’est le voyage est capable de nous transformer, ou plus précisément, de changer notre mode de vie ou notre vision du monde. Vous pouvez même vous construire une forte identité grâce au voyage. Voyons quelques expériences vécues par les voyageurs.

Porto – là où j’ai appris à rendre service

Porto

J’avoue qu’étant introverti de nature, j’oublie souvent les autres. En bon Français qui se respecte, pour me défendre ou m’excuser, je me tapisse derrière mon adage préféré : « Charité bien ordonnée commence par soi-même. » Alors voilà, le voyage m’a complètement changé. Voici mon expérience : La dernière fois, j’ai entrepris seul un voyage au Portugal. Un jeune homme que j’ai rencontré plus tôt m’a recommandé un bon restaurant. J’ai aimé. Il a pris le soin de passer un mot au gérant pour que celui-ci s’occupe bien de moi. Vous croiriez que l’histoire s’est arrêtée là, mais non. Il est revenu me voir à la fin de mon séjour ! Bien entendu, nous sommes devenus de bons camarades, mais aussi et surtout, j’ai appris une belle leçon de sa part. Depuis, après s’être promis de faire preuve de gentillesse comme il l’a fait, j’ai eu de nombreuses occasions de m’exécuter et de m’affirmer dans différents domaines de la vie, et finalement, j’ai pris goût à rendre service. Aujourd’hui, je me sens plus ouvert aux autres, plus sociable.

Thaïlande – du fin gourmet au cordon-bleu

street food thailande

Mon expérience est des plus classiques, mais ô combien elle m’a changée ! Je tiens donc à vous la partager. Je voyage beaucoup et je prends plaisir à apprendre beaucoup de choses pendant mes séjours. Je suis plutôt portée sur l’artisanat comme la vannerie (je m’y intéressais quand je passais à l’île de La Réunion) ou aussi la fabrication de sandales à l’aide de vieux pneus que j’ai apprise lors de mon passage à Madagascar, mais la cuisine, quoique je fasse partie de ces fins gourmets qui aiment savourer un peu de tout, ce n’était pas du tout ma tasse de thé jusqu’au jour où, de passage en Thaïlande, la gentille cuisinière de notre appart-hôtel m’a appris à concocter de délicieux cookies. Je me suis tout de suite mise à pratiquer et, fière de mes acquis, je ne me suis plus arrêtée. J’ai alors commencé à m’intéresser à la pâtisserie, pour m’étendre par la suite à la gastronomie du monde, et maintenant, je cuisine comme un chef.

Madagascar pour apprendre à savourer l’instant présent

campagne madagascar

Terre de contrastes où tout est différent de ce qu’on voit d’habitude, Madagascar est loin d’être le pays idéal pour un voyage serein, mais j’y ai quand même appris quelque chose. Je suis un de ces volontaires du progrès envoyés sur l’île pour apporter des valeurs aux gens. Là-bas, j’ai habité en brousse, au sein d’une famille qui tenait une ferme. La vie est tellement paisible, mais on ne voit pas le temps passer. Pour m’adapter au quotidien de mes hébergeurs, je devais les aider dans leurs tâches (apporter de la paille aux animaux domestiques, leur donner à manger, etc.), et puis après, on s’assoit pour causer et contempler le coucher du soleil. Ma journée se résume alors aux travaux de la matinée où j’ai l’opportunité de donner le meilleur de moi-même, et à la pause de l’après-midi passé à échanger et surtout, à savourer l’instant présent.